La sélection des fêtes

La cuvée Amphore Blanc est un subtil mélange de finesse, d’onctuosité et de surprise. Une bouche puissante et persistante avec des tanins fins gardant une belle vivacité. C’est le vin à faire découvrir sur des mets surprenants et raffinés.

Une idée recette : les huîtres au Champagne.  Une mets original, où crème, beurre, poivre et aromates sublimeront les huîtres de l’étang de Diane !

À retrouver ici

Bientôt le millésime 2017 !

Nos rosés seront bientôt prêts ! Les premières mises en bouteilles sont prévues courant Février. La cuvée Clos Canereccia rouge 2015 sera mise en bouteille en Janvier. Nos blancs suivront le même chemin !

Rendez-vous en mars, à la boutique pour découvrir les nouveautés !

Le millésime 2017 en quelques mots

Les vendanges de l’année 2017 se sont bien passées. Le soleil et surtout la chaleur étaient au rendez-vous. Les vinifications se sont déroulées plutôt sereinement et peu à peu, le millésime confirme sa qualité. L’ensemble de la gamme révèle une fraîcheur et un fruit d’une grande qualité. Les rouges à base de Niellucciu, principalement, offrent un bouquet aromatique représentatif : les épices, les fruits mûrs et le maquis. Vermentinu et Biancu Gentile donnent des vins fins et subtils. À découvrir à partir de mars 2018 !

Conversion Bio en marche

Depuis 2017, l’ensemble du domaine (soit 9 ha) est passé en conversion biologique. Une période transitoire qui conduira sous 3 ans le Clos Canereccia à l’obtention du label Agriculture Biologique (AB), garantissant un mode de production respectueux de l’environnement et du bien être animal. Ce mode de production est fondé notamment sur la non-utilisation de produits chimiques de synthèse, la non-utilisation d’OGM, le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique.

Depuis la naissance du Clos, la volonté du vigneron est de laisser s’exprimer le caractère des cépages endémiques et la qualité de ses terroirs. La culture raisonnée de la vigne et le faible dosage en sulfite sont depuis longtemps ancrés dans le mode de production.

La conversion en agriculture biologique contribue au développement du Clos Canereccia…

U Carcaghjolu Neru

Le Carcaghjolu nous vient de Sardaigne. On le retrouve en Corse mais aussi en Australie (False Carigan) ou au Portugal (Monverdo).

Ses feuilles rougeâtres et le voile cotonneux qui couvre ses rameaux sont deux de ses caractéristiques principales. Les baies de ce cépage sont ellipsoïdes, assez grosses. C’est un cépage sensible à la pourriture mais plutôt résistant face aux autres maladies.

Le Carcaghjolu apporte de la couleur et une structure légère au vin. Ses arômes, discrets, tirent vers des notes de pruneaux et de fruits noirs. Il est souvent critiqué pour son manque de finesse et d’acidité. Et pourtant…

Le Carcaghjolu Neru du Clos Canereccia, élevé et vinifié en amphore, se veut être un vin voluptueux, souple avec des tanins biens fondus.

 

Le Niellucciu

Le cépage emblématique de la Corse : le Niellucciu. Cousin du San Giovese en Toscane (Chianti, Brunello di Montalcino…), les Pisans nous l’ont amené pendant le XIIe siècle.

Ses grappes sont moyennes, ses grains sont gros, très juteux et d’un noir bleuté. Plus rustique que le Sciaccarellu, il est plus opulent et plus vigoureux. Les fortes sécheresse cette année le fragilise, bien qu’il soit très résistant. Ce cépage s’exprime parfaitement sur des terrains caillouteux et peu fertiles.

Le Niellucciu dispose d’un bon potentiel de vieillissement d’entre 5 et 10 ans. Les vins issus de ce cépage se caractérisent par une très grande finesse et un bon équilibre. Des vins gras et ronds, longs, charpentés et charnus aux arômes de réglisse et maquis.

En vieillissant, ce sont des arômes épicés qui s’en dégagent, relevés de notes animales. En rosés, le Niellucciu donne des vins puissants et épicés.

Des arômes à retrouver dans le Clos Canereccia Rouge

La Syrah, une longue histoire !

Il est l’un des six cépages les plus cultivés avec le Cabernet Sauvignon, le Merlot, le Pinot Noir, le Sauvignon et le Chardonnay. 10 000 ha couvrait l’ensemble des vignobles du monde au début des années 80 : aujourd’hui il y en a plus de 186 000 ha soit 4 % du vignoble mondial. Reconnu en 1781 sous l’appellation « Sira » dans le vignoble de l’Hermitage, il a très vite conquit les autres vignobles, jusqu’à la Corse.

*Ses parents : la Mondeuse Blanche (ancien cépage de l’Ain et de la Savoie, dont il ne subsiste que 5 ha aujourd’hui !) et le Dureza (ancien cépage d’Ardèche dont il reste 1 ha). 

Rapidement mature, la Syrah aime les sols pauvres et granitiques. Il craint la sécheresse et le mistral. Ses baies noires bleutées donnent un jus sucré et épicé.

Ce cépage donne des vins puissants rouges et rosés, aux arômes de fruits rouges à très noirs et de poivre. La palette aromatique de la Syrah évolue vers des notes de musc, de truffe et de moka pendant son vieillissement.

En assemblage, la Syrah apporte de la complexité, une densité de couleur et potentiel de garde ainsi qu’une structure tanique.

A retrouver dans notre Clos Canereccia Rouge et la Cuvée des Pierre Rouge

B.G : l’équilibre et la brillance

Le Biancu Gentile est arrivé en 2014 dans le vignoble du Clos Canereccia (0,35 ha surgreffés).

Cépage autochtone, il est originaire de la région de Sartène en Corse. C’est un cépage sensible au maladie, qui aime les climats chauds et ensoleillés, les terres argileuses et calcaires. La couleur des baies, grosses et rondes, à maturité varie de l’ambre au verdrâtre. Les feuilles très vertes de ce cépages le distingue des autres dans les rangs.

La pulpe du Biancu Gentile est très sucrée. Cette variété de cépage donne des vins très aromatiques qui peuvent parfois manquer d’acidité. Des vins aux arômes floraux et de fruits confits que l’on peut retrouver dans la cuvée 100% Biancu Gentile du Clos Canereccia.

Les vins issus de ce cépages s’accordent généralement avec des plats fins, des poissons ou des fruits de mer ou encore des fromages à pâte mole.

U Sciaccarellu

Il a fait son arrivée en 2014 dans le vignoble du Clos Canereccia. Cépage noir de Corse qui tire son nom de l’adjectif « sciacca » (craquant), le Sciaccarellu donne des vins aux arômes complexes de fruits rouges, d’épices, de fleurs du maquis, de café et de poivre

En rouge et rosé, le Sciaccarellu exprime son élégance par sa couleur peu soutenue, ses arômes atypiques et sa finesse en bouche.

Il est idéalement planté sur des sols granitiques sous un climat méditerranéen chaud et venté. Il est de plus en plus présent sur les terres siliceuses de la Côte Orientale. Les baies du Sciaccarellu sont rondes et ont une peau ferme qui flétrit à maturité.

A retrouver : Cuvée des Pierre Rosé 2016 … à re-découvrir au prochain millésime …

Le Vermentinu

Ancien cépage vraisemblablement né en Anatolie (Turquie), puis amené en Italie par les commerçants génois en passant par la côte Turque. Sa culture s’est ensuite développée en Grèce, en Italie, en Sardaigne et en Corse. Il occupe aujourd’hui une grande place dans les vins blancs méditerranéens.

Ce cépage est relativement productif et régulier. S’adaptant à tous types de sols, on obtient de lui le meilleur sur des coteaux peu fertiles et sous un climat chaud et ensoleillé.

Appelé aussi Malvoisie ou Rolle dans d’autres régions viticoles, le Vermentinu donne des vins de très haute qualité : très typé, aux arômes floraux forts. Il est le cépage principal de toutes les AOC blancs de Corse.

Ses arômes sont souvent marqués par l’aubépine, les notes florales, le pamplemousse, la poire, la pomme, la noisette, l’abricot, …

À découvrir : Cuvée des Pierre 2016, Clos Canereccia 2016 et Cuvée Amphore Blanc 2016

 

Page 1 sur 41234